Le Congo-Zaïre est un pays détruit. Il convient aujourd'hui de déployer les énergies nécessaires pour mettre un terme définitif à cette situation qui couvre d'une hypothèque grave l'avenir des Congolais du Zaïre. Pour ce faire, sept actions capitales paraissent devoir être menées :

  1. RESTAURER LA LEGALITE REPUBLICAINE: Il s'agit de sortir rapidement le Congo-Zaïre du contexte d'incertitude constitutionnelle dans lequel la junte au pouvoir l'a enfermé depuis 1997, afin d'instaurer un nouvel ordre juridique national reposant sur des vertus républicaines nouvelles propres à notre épanuissement harmonieux à travers des notions de droits, de libertés et de solidarité. Aucune action politique et économique valable ne saurait être conduite si le cadre institutionnel de fonctionnement des pouvoirs publics reste indéfini. Il conviendra donc avant tout de réaffirmer l'ordre républicain, puis de relancer l'œuvre de modernisation des institutions politiques du pays.
  2. Arrêter l'hémorragie des ressources du pays au profit d'aventuriers de toutes sortes.
  3. Définir une politique de reconstruction destinée à panser les dégats causés par la guerre aussi bien sur le tissu économique et humain que dans le paysage industriel.
  4. Mettre en œuvre une grande politique des grands travaux et d'aménagement du territoire afin de réhabiliter les infrastructures essentielles à la recentralisation d'une politique de développement capable de servir les Congolais du Nord au Sud et l'Est à l'Ouest du Zaïre. L'intégration de la protection de l'environnement dans la politique d'aménagement du territoire fera l'objet d'une attention prioritaire afin de préserver notre patrimoine naturel.
  5. Renforcer le potentiel économique, industriel et humain par un recours aux partenaires historiques de ce pays afin de mobiliser les acteurs de la coopération internationale.
  6. Renforcer la sécurité intérieure et extérieure du pays avec le soutien des mêmes partenaires de manière à accroître les chances de succès d'une véritable politique de régénération économique et sociale.
  7. Rénover le dispositif juridique et institutionnel pour créer les conditions favorables à la sûreté et à la sécurité des investissements publics et privés, internes et internationaux au Congo-Zaïre