Mettre en place, malgré les plus grandes difficultés, les éléments indispensables à l’armature d’un pays en marche sur la voie de sa reconstruction.

Cinq orientations principales sont résumées ci-dessous. La présentation de ces orientations a été expressément dépouillée des différents détails techniques, géographiques et personnels pour lui conférer un certain niveau de généralité. L’objectif recherché est la fortune politique et économique d’un pays qui, jouissant d’une position stratégique indéniable, croule sous le poids d’incertitudes qui ne sauraient être tolérées plus longtemps et qui exigent que l’opération de destruction systématique du Congo-Zaïre soit rapidement neutralisée.

I. CREATION DE L’UNIR MN

Convaincus de l'aspiration du peuple du Congo-Zaïre à la liberté et à l'instauration d'un Etat de Droit réel,

Déterminés à restaurer l'intégrité territoriale de notre Pays, conformément aux frontières héritées de la Conférence de Berlin en 1885, et telles que confirmées par la Charte de l'OUA,

Déterminés à assurer au peuple du Congo-Zaïre la prospérité économique, la justice sociale, la dignité nationale et un Etat respectueux des libertés fondamentales et des droits de l'homme,

Persuadés du rôle que peut jouer notre génération pour doter notre Nation d'institutions républicaines modernes, et, par delà, conscients du nécessaire renouvellement de la classe politique dans notre pays ; il a été officiellement mis en place en date du 10 août 2001 une structure dénommée Union Pour la République Mouvement National, en sigle UNIR MN (le parti a été officiellement enregistré par l’arrêté ministériel N°130 du 7 avril 2005 conformément à la loi sur les partis politiques).

UNION :

  • Nous situant au-delà des clivages partisans et idéologiques, l'UNIR MN appelle au rassemblement, à la mise ensemble ou en commun, à la réunion de notre peuple et de toutes les forces vives de la nation.
  • L'union est une alliance plurielle. Plurielle, parce qu'elle vise la réconciliation du peuple du Congo- Zaïre avec lui-même, son génie national, ses traditions, son essence communautaire et avec sa foi en ses propres forces.

La réunion délibérée des trois emblèmes nationaux dans notre logo symbolisant la matérialisation de trois principales périodes historiques du Congo-Zaïre en une seule et unique conscience, en est l'illustration. L'Union, qui fait la force, et la concorde civile sont inséparables. Par la concorde civile, nous voulons permettre l'établissement des dialogues des contraires. L'Union, c'est une alliance qui rétablit le lien entre les ancêtres, la communauté des vivants et l'Être suprême. L'Union, c'est aussi un contrat sacré et réfléchi conclu entre plusieurs fils et filles du Congo- Zaïre aux aspirations différentes mais unis dans la volonté de se ressourcer dans les valeurs ancestrales tout en construisant un Etat moderne.

L'Union ainsi constituée répond au besoin nouveau de briser le miroir aux apparences d'un formalisme partisan reposant sur les critères politiciens actuels au Congo, peu définis, peu transparents, tribalistes, sans grand dessein sur le choix économique, social, culturel, politique et partenarial.

Supprimer les causes de notre effondrement, anéantir les aventuriers qui en tirent avantages, voilà ce qui, nous mettra à même d'engager notre pays dans la voie de sa reconstruction.