Rencontre avec M. Lemghari Essakl Pdg de Bab AL Bahr Development Company & chairman de l’Agence de l’aménagement de la vallée du Bouregreg.

Lors d’un récent déplacement au Maroc, le Président de l’UNIR MN, Frédéric Boyenga Bofala, a eu l’occasion de s’entretenir avec M. Lemghari Essekl, l’actuel Pdg de Bab Al Bahr Development Company et Chairman de l’Agence de l’aménagement de la Vallée du Bouregreg.

Rencontre avec Lemghari Essakl

Cette agence a été créée en 2005, à l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, par l’Etat marocain en vue de développer cette zone de près de 6000 hectare. Le projet officiellement lancé en 2006 porte sur un investissement estimé à 750 millions d’euros et vise à réhabiliter et promouvoir les rives du fleuve Bouregreg pour offrir un lieu de vie agréable aux habitants de Rabat et Salé. Le projet repose sur la création de nouveaux espaces urbanistiques en harmonie avec l’histoire et l’environnement du site, la construction d’ouvrages de transport public, et la mise en place d’infrastructure hydrauliques et portuaires. C’est l’un des projets de développement et d’urbanisme les plus ambitieux et les plus modernes du Maroc. Un projet qui concilie la protection de l’environnement, la démarche sociale et l’action citoyenne, la préservation et la réhabilitation du patrimoine, l’amélioration du cadre de vie des populations de l’agglomération.

Cette visite présentait donc un intérêt tout particulier pour le Président de l’UNIR MN car ce projet rentre parfaitement dans le cadre de l’ambitieux programme d’émergence économique que l’UNIR MN a récemment finalisé et qui vient compléter son Programme économique et social d’urgence. Un programme économique général très innovant qui ambitionne de doter la RDC d’un tissu industriel moderne et axé sur des filières de compétence compétitive, d’un large réseau de PME disposant de facilités structurelles et d’une législation adaptée, de manière à faire de la RDC une des meilleures terres d’investissement.

Le projet de la Vallée du Bouregreg constituant l’un des projets les plus ambitieux du programme de développement économique du Maroc, a donc permis au Président de l’UNIR MN et à l’équipe technique de Centre d’Analyse et de Prévision de l’UNIR MN de prendre connaissance des aspects politiques, techniques et financiers qu’implique concrètement la mise en œuvre d’un tel chantier.